Duke.png
A l’instar des Odessites qui recouvrent de sacs de sable le monument du duc de Richelieu, appelé familièrement le diouk, pour le protéger, « Les Amis d’Odessa », ont plus que jamais à cœur, en ces temps de guerre, de prendre soin de l’histoire exceptionnelle de la ville mythique des bords de la mer Noire d’antan et d’aujourd’hui.
« On ne va pas à Odessa, on y retourne » répète inlassablement l’artiste peintre Anne Gorouben. Nous ne cesserons jamais d’y retourner !