Chisinau

par Emmanuel Dreyfus

Au début du vingtième siècle, Kishinev comptait plus de soixante-dix synagogues et une vingtaine de yeshivot. Contrairement à de nombreuses autres villes de l’Empire russe, les Juifs de Kishinev ne vivaient pas reclus dans un ghetto, hormis durant les années noires de la Shoah. Si les faubourgs populaires de la ville basse concentraient l’essentiel de la population juive, une partie avait également pris ses quartiers dans la partie haute, plus bourgeoise, et dans laquelle se trouve aujourd’hui la majorité des ambassades. La capitale moldave ne dispose donc pas d’un quartier juif à proprement parler et les nombreux sites que vous pourrez découvrir sont de ce fait éparpillés un peu partout dans l’ensemble du centre-ville.

Vous pourrez commencer votre promenade dans Chisinau la juive par une découverte du grand marché de la ville, Piata centrale, sympathique dédale aux milles saveurs où il est possible de déguster les produits des campagnes environnantes, souvent vendus directement par leur producteur. Miel, fromages, fruits séchés, vins, c’est un agréable panorama gastronomique moldave que vous pourrez découvrir à Piata Centrale

Le texte complet d'Emmanuel Dreyfus​ est consultable ici sur le Guide culturel des Juifs d'Europe

  • Facebook Social Icon

Les Amis d'Odessa - 5 rue Sainte-Anastase, Paris 3e