Belgorod-Dniestrovski

par Emmanuel Dreyfus

Belgorod-Dniestrovski, littéralement la « ville blanche sur le Dniestr », est une ville paisible à l’humeur méridionale, située à une petite centaine de kilomètres au sud d’Odessa. Fondée au sixième siècle avant Jésus Christ par des colons grecs venus de Milet, Belgorod est l’une des plus vieilles villes habitées au monde. Son emplacement stratégique sur le delta du fleuve Dniestr en a longtemps fait une place forte pour les différents royaumes et empires qui l’ont contrôlé, en témoigne son impressionnante forteresse, dont la construction fut entamée par les Génois au 12ième siècle, poursuivie par les Ottomans puis achevée par les Moldaves au 15ième siècle. Plus récemment, durant la période soviétique, Belgorod abritait une importante garnison, ce qui explique la forte diversité ethnique qui y existe encore aujourd’hui. Ukrainiens, Russes et Moldaves bien sûr, mais aussi Arméniens, Grecs, Géorgiens, Coréens, c’est presque tous les peuples de l’ancienne Union soviétique qui sont rassemblés dans cette paisible ville du sud de l’Ukraine. Presque tous ? Et quid de la présence juive alors ? Si actuellement, la communauté juive de Belgorod ne compte plus que quelques dizaines de personnes, la ville est marquée par un important passé juif dont vous pourrez découvrir les traces, au hasard des rues pavées bordées d’acacias et de lilas.

Le texte complet d'Emmanuel Dreyfus​ est consultable ici sur le Guide culturel des Juifs d'Europe

  • Facebook Social Icon

Les Amis d'Odessa - 5 rue Sainte-Anastase, Paris 3e