L’affaire Schwartzbard,
Lieu de mémoire pour les Juifs et pour les Ukrainiens

Le procès de Sholem Schwartzbard, meurtrier de l’hetman ukrainien Simon Petlioura, le 25 mai 1926, s’est inscrit dans la mémoire collective juive en tant que « procès des pogroms ». Mais il est devenu aussi un lieu mémoriel pour les Ukrainiens, le parcours de Simon Petlioura illustrant leur aspiration profonde à l’indépendance de leur nation. Un constat parfaitement explicite au regard de l’Histoire.

Monique Raikovic a tenté de comprendre les tenants et les aboutissants de ce lieu mémoriel à partir de la conférence de l’historien Philippe Boukara : « L’affaire Schwartzbard et le procès des pogroms », qui s'est tenue le 1er février 2018 à la Maison de la Culture yiddish - Paris. Vous trouverez son exposé en cliquant sur ce lien : L'affaire Schwartzbard

  • Facebook Social Icon

Les Amis d'Odessa - 5 rue Sainte-Anastase, Paris 3e